Si la Lune s’arrête, où irons-nous chanter la nuit ?

Spectacle

Evelyne Girardon

« Les chansons de la tradition orale ne m’ont laissé aucune autre alternative que celle de les porter encore et toujours, en me laissant cette sensation intime et particulière, cette certitude têtue, de vivre là une expérience vitale, la mienne. Je les ai découvertes, il y a quelque temps déjà, à l’âge de l’enthousiasme et de la détermination joyeuse, je les ai malaxées, partagées, imaginées, patinées, collectées. Joyaux immatériels, le choix de l’interprétation de ces répertoires ne nécessite aucune justification : ils sont là, depuis toujours, aspirant et digérant les innovations musicales et narratives, métissant les cultures, parce que portés par la vie de ceux qui les transmettent. Il est naturel qu’ils continuent leur marche de bouches à oreilles. Ils sont enracinés, non pas seulement dans un pays ou une région particulière, mais surtout dans l’existence universelle de chacun : chansons à bercer, à marcher, à tasser, à piler, à crier, à danser, à travailler, à pleurer, à raconter, à vivre tout simplement » (Evelyne Girardon)

Voir la collection «Les spectacles du Chantier»

Autres documents dans la collection «Les spectacles du Chantier»

Suggestions

Du même auteur

Idem : Voix d'en France | Evelyne Girardon

Idem : Voix d'en France

Spectacle | Evelyne Girardon | 2020

Évelyne Girardon et Marino Le Mapihan : deux chanteuses fidèles aux répertoires de la tradition orale. Elles sont accompagnées de Marc Anthony et Gilles Chabenat : deux emblématiques vielleux à la pointe du renouveau de leur instr...

Si la Lune s’arrête, où irons-nous chanter la nuit ? | Evelyne Girardon

Si la Lune s’arrête, où irons-nous chanter la...

Spectacle | Evelyne Girardon | 2011

Monodies, poly-monodies, polyphonies imaginées d’après les répertoires chantés des traditions kabyles et françaises, compositions, réinventions et narrations, pour nos jours et nos nuits d’aujourd’hui. Dans les interstices précie...

Chargement des enrichissements...